Originalité du patrimoine naturel sur la commune de Poleymieux au Mont d'Or

Situé au Nord ouest de Lyon, le massif du Mont d'Or couvre une superficie de 6500 ha et la commune de Poleymieux au Mont d'Or, au centre de ce massif, en représente 621 ha. Les surfaces agricoles constituent 2500 ha au sein de ce territoire.

 

Géologie et patrimoine naturel sont étroitement liés. Le massif du Mont d'Or a plusieurs particularités :


- Tout d'abord, c'est un massif calcaire au sein du département du Rhône, constitué par sept monts reposants sur un socle cristallin (vestige de la chaîne hercynienne du Massif Central). Une succession d'évènement géologiques, sur 400 millions d'années, ont donné naissance aux reliefs du Mont d'or actuel.


- Les différentes couches de sédiments calcaires, déposées au cours de l'ère géologique du secondaire, ont été surélevées, érodées et fracturées (lors de la formation des Alpes) en inclinant le massif en pentes douces vers la Saône (versants est). Les versants  nord et ouest (Chasselay et Limonest) ont un dénivelé beaucoup plus important et permettent d'observer les vestiges du socle hercynien de l'ère primaire. La commune de Poleymieux au Mont d'Or est essentiellement constituée de calcaires de l'ère secondaire, de marnes grises ( argile et calcaire) présentent dans la Carrière de la Glande qui ont été exploitées pour la fabrication de tuiles, de grès (Bois de la Meulière) qui ont servi à la fabrication de meules.


- Cette diversité de sols et l'orientation du massif ont des conséquences directes sur la composition de la flore présente sur le territoire du massif : une végétation de type méditerranéenne est présente à l'est avec des espèces remarquables en limite nord de leur aire (érable de Montpellier, frêne à fleurs, aphyllanthe de Montpellier, lavande, genêt hérisson, barlie...); de nombreuses pelouses sèches sur calcaire sont riches en orchidées sauvages (38 espèces présentes sur un total de 49 pour le département du Rhône); des bois de feuillus clairs permettant l'existence d'une flore herbacée : l'anémone des bois, les violettes, la scille à deux feuilles, le lys martagon...


- La totalité du  massif du Mont d'Or est inscrite dans une ZNIEFF de type II (Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique) : ce sont de grands territoires naturels riches, peu modifiés offrant des potentialités écologiques importantes ainsi qu’une cohérence paysagère à conserver ou à préserver. Elles peuvent inclure des zones de type I plus réduites abritant des espèces ou des associations d’espèces à fort intérêt patrimonial. La commune de Poleymieux est concernée par quatre ZNIEFF de type I (n°691200001, 691200002, 691200003 et 691200005 ). Les espèces remarquables prises en compte sont des orchidées sauvages, des campanules et gentianes sauvages des pelouses sèches  et des fougères présentes dans les ravins ou vallons frais pour la flore et des chiroptères (chauve-souris), amphibiens (triton alpestre, crapaud accoucheur...), oiseaux (grand duc) pour la faune.


Depuis 1992, les communes du Mont d'Or se sont regroupées en un Syndicat mixte pour gérer les espaces naturels en partie menacés par la déprise agricole, ce qui permet de maintenir le paysage ouvert et de mettre en place de jeunes agriculteurs par le biais de Gaec, Amap.

Les richesses naturelles de Poleymieux au Mont d'Or, encore largement présentes, méritent donc d'être connues, valorisées et protégées.